[canardage] Critique du MF et vous 21

Publié le par Pénéloppe Eddo

Mahaaaaaah ! les fans l'attendaient la voici ! 

Donc Donc Donc  … Voici donc une petite critique du MF et vous n°21 qui vient de paraître. Que dire que balancer cette fois ci ? Euh … franchement pas grand-chose … Commençons par les bons trucs (si si y’en a ! j'vous jure ! )  D’une part, amis fans des années 80 (tadaaaaam ! c'est pour nous les copains !) réjouissez vous car nous sommes gratifiés de quelques ssssplendides photos (inédites pour trois d’entre elles) du tournage de Libertine dont deux prises derriere le Château de Ferrières : Mylène pose avec la Rivale et les follasses poudrées du clip, deux photos qui sentent bon la bonne humeur et qui font plaisir à voir !  Les autres ont le mérite d’être enfin publiées en grand et en qualité, de même que la série « Mylène à Paris » (en fait Mylène dans le quartier Beaubourg dommage que la légende ne le précise pas) pour le reste les photos n’apportent pas grand chose de neuf (du Rosenthiel avec Nothomb déjà vu, du Marino déjà vu, du plateau TV déjà vu, du zoo déjà vu …) Bref …Enfin ce qui me chagrine reste l’imprécision des légendes des photos en général. Ainsi il n’était pas très compliqué d’ouvrir Inside Of  (par exemple !^^) pour savoir que, par exemple, les photos prises avec Alain Chamfort proviennent de la TV « embarquement immédiat » diffusée le 15 novembre 1987 …

 

Passons au fond. Pour une fois je mettrais revues et sites internet sur un même niveau : je dirais que le MF et vous est, naturellement, à peu prêt aussi vide que tout site (gratis !) dédié à Mylène étant donnée que nous sommes en pleine période de vache maigre en terme de news (oui ! amis du MF et vous vous n’êtes pas seuls dans votre manque d’inspi ! sachez le ! ;) nous vous comprenons et nous vous sommes grée de ne pas combler les pages en nous parlant de la carrière mexicaine ou ougandaise d'Alizée dont nous n'avons rien à foutre ^^) ; Donc nous avons un article consacré aux reprises signé Julien Wagner à qui je "reproche" juste de n’avoir pas su redonner le nom de la chanteuse chinoise qui a repris PQSD et Sans Contrefaçon, nom qui circule depuis quelques années, au pire il suffisait d’aller dans le commerce du XIIIème avec le visuel de la pochette (promis je vais vous la retrouver la dame ;) ; Bref ! Un bon point cependant : les poncifs et les lourdeurs de la plume de Julien W semblent avoir disparus (si j’ai bien lu ?!) ou du moins avoir été mis en veille dans ce numéro.

 

Nous avons ensuite un article signé de notre lycéenne de choc Julie Aubin qui, pour définir le bouddhisme et l’intérêt que Mylène y a trouvé, s’est contentée du Larousse en guise d’approche du phénomène (l'article du pauvre en somme). Un fan, Sébastien Rozier nous parle d’un certain Uncle Vania ( histoire de vous faire votre idée sur la question lisez l’article et comparez à ma news datée du dimanche 25 mars, -page 5 du blog- où je n’ai fais qu’un copié-collé (certes partiel) à l’époque des mots du webmaster du blog   http://avantkalizee.mabulle.com/ , le seul truc qui me titille concerne les fameuses photos que Rozier avait reçu et dont l’article ne fait pas mention là je pige pas pourquoi il n’en n’est pas fait mention ;)) Nous avons également un article signé Hermione de Ferrand L’Orage (tentative maladroite de singer le nom d’Hermine de Clermond Tonnerre .. ça sent l’humour facileuh made in Bee ou Brunet … au choix ! ) qui nous explique les très complexes relations entre Mylène et les Victoires de la Musique ( j’aurai aimé la citation de JJG d’ailleurs à ce sujet histoire de remettre en perspective la chose mais bon … le pétrole  ça coûte cher ;)

 

Bon Yann Chaudier  a fait son boulot comme d’hab ...(pénible celui-là à faire un travail sérieux …!)   avec cette fois du poids lourd : Ramon Zenker Nils Ruzicka et Richard Dekkard, les trois saigneurs remixeurs de la période Anamorphosée, donc respect et no comment ! le travail donne du relief à la rétro consacrée à la période Anamorphosée. Les interviewes restent toujours aussi sympathiques car elles permettent d’une part de mettre un visage derrière ces noms, et un travail, et ce sont bien les seules car à côté les propos du batteur Dennis Fongheiser, du directeur de la chorale du lycée français de Los Angeles, Pierre Leloup, celle des Suprêmes Dindes sont aussi vides d’intérêt que les mémoires de Mireille Mathieu, à moins que je ne confonde avec celles de Garou ... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ygrek 01/06/2007 13:00

Moi je le trouve tres bien cet article :D

O. 31/05/2007 22:46

Cher Pénéloppe Eddo,Merci pour ces explications, voila un post "critique" et "objectif". Vous avez un regard vif et averti sur ces choses, mais il n'y a que la modération et le relativisme qui font mouche. Trop de véhémence dans les anciennes critiques décrédibilise votre propos et vos points de vue, c'est tout simple. On peut tout faire, entendre et convaincre n'importe qui, même le plus partisan, avec de l'"objectivité" et du relativisme, aussi difficile soit l'exercice. Et je me rappelle comme vous l'époque "Mad Collector" !Cordialement également,

O. 31/05/2007 19:56

Apparamment il y a mérpise sur le mot "critique". La "critique" de ce magazine que vous faites régulièrement est d'ordinaire plutôt rancunière et violente à souhait, or, pour une foi celle-ci semble échapper à la règle. C'est un plus pour votre crédibilité, et cela sert comme vous le dit "l'intérêt des consommateurs". Tout est question de modération.

Pénéloppe Eddo 31/05/2007 20:47

Cher O. je vais me resituer sur un temps long, qui n'a bien sûr rien à voir avec ce blog d'une certaine façon, qui n'existe que depuis décembre 2006 donc un temps très courts par rapport à une publication qui est plus ancienne. Ma critique vise à pointer en général à pointer ce qui va et ne va pas de mon simple et humble point de vue. Elle est à prendre sur le temps court donc depuis décembre 2006, mais aussi sur le temps long .... En quoi est-elle à prendre sur le temps long ? Je suis l'une des premières acheteuses de ce magazine qui, à ses débuts se nommait Instant M*** et  trouvait en vente dans une boutique située à Paris Rue Quincampoix. Si vous êtes en contact avec des fans anciens de la place parisienne ils vont confirmeront le lieu de mise en vente. A l'époque je venais 1 à deux fois par an sur Paris. ce magazine je l'ai apprécié, j'ai adoré /adhéré vite. Il avait un style et une nouveauté il apportait quelquechose de neuf. Puis vient la période de maturation de ce magazine et un décalage entre les lecteurs et eux. ne nous leurrons pas l'équipe décisionnelle est la même. Pour faire court ,  je tiens à souligner le fait que ce magazine et l'équipe a été bonne, elle avait des moyens, mais qu'hélas les moyens techniques ne sont plus en adéquation avec leurs capacités réelles.... "visiblement". Y a t-il des blocages des problèmes avec le staff MF ? les gens qu'ils souhaitent collaborer ? En me plaçant du simple point de vue de la personne de base qui achète ce magazine ne n'ai pas à savoir, d'autant que l'équipe du mag ne communique pas sur ce thème. Donc nous restons "simple" en évaluant la qualité, la pertinence etc ...Cordialement

Cookie 31/05/2007 18:47

Une critique est un avis.Un avis est personnel. Donc subjectif. Ceux qui ne l'ont pas compris peuvent passer leur chemin, d'autant que pour beaucoup "objectif" = "d'accord avec moi"

A pas de Loup 29/05/2007 21:59

BRAVO BRAVO!!!pour cette critique sérieuse et honnête!je vais travailler plus pour pouvoir payer plus julien wagner et sa cie!mdrje vais acheter ce n° à cause des photos et pas grâce aux textes..:((continuez et merci à vous!(ça change des textes lénifiants...)

Pénéloppe Eddo 29/05/2007 22:20

Bonsoir le p'tit Loup ^^ ( Waaahouuuuuh !)jetez un oeil expert en kiosque .. .demandez vous si vous souhaitez ces quelques clichés et faites votre choix : les buralistes laissent le temps de feuilleter et de lire en diagonale ^^ après vous êtes le patron dans votre porte monnaie ....bien à Loup ...