"Tante Pénéloppe dis pourquoi on a deux référentiels ?"

Publié le par Pénéloppe Eddo

76-1-b.jpg
Allez ! Chose promis chose due, je vais vous raconter pourquoi on en est arrivé à deux référentiels publiés au même moment.
Flashback ... 
Il y a un an j'ai eu vent d'un projet alors dans les cartons des éditions Why Not : ceux-ci projetteraient à moyen terme de refaire un référentiel Farmer. En effet, il faut te rappeler ami lecteur que les éditions Why Not ont succédé à Mylène farmer Magazine et IAO. Ce sont eux qui, il y a un peu plus de 10 ans déjà ont proposé les premiers l'idée d'un recueil regroupant tous les supports connus dans le but d'aiguiller le collectionneur et éviter les arnaques en tout genre (d'où la présence dans ce fameux référentiel de côtes ... sachez oh ironie ! qu'au départ le but était de lutter contre certains revendeurs que je ne nommerai pas, peu srupuleux sur les tarifs). Il leur semblait 10 ans après leur première tentative, qu'il était plutôt justifié de reprendre ce travail afin d'en proposer une nouvelle version, indépendante de ce que la maison concurrente (Tear Prod) proposait depuis deux ans ...
Le truc avançait gentiment, à la bonne franquette, lorsque tout à coup courant 2007 le magasin Nostalgia spécialisé dans la vente des supports Farmer proposa sa propre version du référentiel. Cette sortie (désastreuse au final) précipita les évènements ... C'est alors que l'un des concurrents directs de Nostalgia, se mit à  pousser des hurlements et affirma à plusieurs de ses proches "ils vont ce qu'ils vont voir ! moi je vais faire mon référentiel et vous allez voir ce que vous allez voir.!!!!" Il consulta alors quelques personnes et se mit dans l'idée de créer une équipe ... qu'il ne rappela jamais ! En effet, notre lascar, entre-temps, contacta (avec le soutien de sa femme probablement :p) d'abord les éditions Why Not afin de proposer ses services. Mais, hélas pour lui et son orgueil, l'équipe était déjà composée et en plein travail, sa présence ne s'avérant donc pas nécessaire. Frustré, blessé, inquiet de ne pouvoir accomplir son oeuvre, ce pourquoi il était né et fait,  il contacta alors Tear Prod qui accueilli favorablement sa proposition, d'autant que le renouvellement du référentiel faisait partie à priori de leur activité annuelle.

Et voilà en abrégé comment entre juin et octobre deux équipes se mirent à travailler sur un référentiel .... et pourquoi nous en avons deux ...

Publié dans lachouetteblanche

Commenter cet article