Un peu de poésie dans un monde de brutes

Publié le par Pénéloppe Eddo


Oui que dire en attendant la vente des billets ?

Woodstock a encodé ce jourd'hui l'intervention de Serge Llado chroniqueur régulier d'Europe 1 chez Laurent Ruquier. En effet, hier soir, Serge Llado a consacré sa rubrique aux textes de Mylène et à son inspiration littéraire pour le dernier album en mélangeant la voix de Fanny (sa fille ^^) aux extraits choisis d'AQLO afin de démontrer l'inspiration issue des poèmes d'Emily Dickinson.
Serge a t-il déçu comme il le craint ? Non cher Serge ! Permettez que je vous appelle Serge ? ^^)... Emily Dickinson, poétesse du XIXème siècle, a été repérée par les fans assez tôt après la sortie de l'album et il est assez notoire dans notre "secte" que Mylène s'inspire de ses lectures de tournures de phrases lues ... etc ... pour écrire ses textes et leur approprier un nouvel univers. L'un de nos sports favoris est, justement à chaque sortie d'album de Mylène, de retrouver ses inspirations littéraires ;) Rendez-vous donc d'ici peu de temps ;)

http://www.megaupload.com/?d=W2T37U46
(si le lien ne fonctionne plus, me faire signe )
Site de Serge Llado :
 http://www.sergellado.com/

(Non Croqueuse ! je ne connais pas Bénichou  ! ^^)


 

Commenter cet article

Serge LLADO 21/04/2008 14:43

Je découvre ici un post que je n'avais pas vu où un certain Frank évoque mon comparatif Farmer / Dickinson. Comme je l'ai écrit sur mon blog et indiqué lors de ma chronique, c'est un article trouvé sur le net qui m'a servi de point de départ et je regrettais que l'auteur ait tenu a conserver l'anonymat. Il semblerait, d'après ce que je crois comprendre que cet "auteur" anonyme ait plagié un article dudit Frank. Ayez l'amabilité de consulter non pas mon site officiel (que je n'alimente plus, faute de place) mais à mon blog perso où on retrouvera l'exacte teneur de mon topo, précisant bien que je remerciais l'auteur de cette découverte, et regrettant de n'avoir pas pu l'identifier.
Il serait tout de même paradoxal que, tout en prétendant faire la chasse aux plagiats, je me mette à en cautionner un !Blog perso http://serge.llado.free.fr 

RiWa 27/03/2008 14:42

HAAAAN je ne l'imaginais pas du tout comme ça !!!J'suis déçu...il me donne envie d'ouvrir le rouge et le saucisson :(

snouarflyx 27/03/2008 10:19

sur le site france billet on peut découvrire le plan mis a jour avec les 2 fosses or!

Woodstock 27/03/2008 08:38

Décidemment! Aucun rapport entre le contenu et la démarche de partager l'enregistrement, donc halte au procès d'intention. Le partage d'archives a toujours motivé ma démarche, ça n'est pas la première fois et loin d'être la dernière que je le fais! (ce qui est amusant, c'est que lors de la précédente chronique de Serge Llado, j'avais encodé celle-ci et elle avait été partagée ici-même sans que "personne" n'y trouve à redire ou trouve ça..."amusant"!)Bref, non ceci ne m'affecte pas, qui pourrait prétendre le contraire en connaissance de cause? Bien au contraire!Il serait intéressant que Serge Llado consacre maintenant un acte III à ses chroniques sur MF et fasse le même montage cette fois en se basant sur des vers de Pierre Reverdy : elle sera tout aussi intéressante!

Marc Denahan 27/03/2008 00:57

Il eut été intéressant de savoir comment Serge Llado s'est procuré l'information. Je doute qu'il ait lu tout récemment le "Mylène Farmer et vous" n°16 Juin-Juillet 2006 dans lequel mon article sur le "plagiat" figure, le comparatif est pourtant exactement le même. Article qui d'ailleurs est assez éloigné de la sortie de l'album "Avant que l'ombre"... De plus, certes, la poétesse n'est pas créditée dans l'album même. Elle l'est en revanche dans le livret du cd live, ainsi que la traductrice des "Quatrains", pour une raison toute bête: mon article ajouté aux "oreilles" de Claire Malroux, et les maisons d'édition française et américaine ont fait le reste...Amusant par ailleurs que ce soit encodé par Woodstock qui m'est tombé dessus à cette époque par rapport à sa collaboration d'avec Benoît Cachin, en se mêlant activement à un dialogue qui n'était pas censé l'affecter.J'ai également retrouvé ce comparatif Farmer/Dickinson mot pour mot sur le site innamoramento.net de Ptit Génie. Et fus fort surpris notamment de découvrir des pans entiers de phrases et de paragraphes tirés d'un texte que j'avais publié sur un site de consommateurs, qui n'avaient d'ailleurs rien à voir avec Dickinson pour le coup (mais Bertrand le Page). Comme quoi le pompage, le recyclage, et l'appropriation sont vraiment partout...Gageons que pour le prochain album, un limier se fera conspuer et doubler de la même façon; ô univers impitoyable des dits fans :)