[edito] Bernard "Qui?" refait surface

Publié le par Pénéloppe Eddo

 bouh ouuuuuuuuuuuh !

Honte au site canoe qui, en fin d'après midi, ose faire ses choux gras de la présence du fameux putois de la publication sensationaliste :

http://www.canoe.com/divertissement/livres/nouvelles/2006/12/18/2859432-jdm.html

voici ce qu'il ose taper dans son dernier plaidoyer :

"Mylène Farmer, jolie chanteuse française, ne se vante pas d'être née à Pierrefonds et d'avoir fréquenté l'école primaire québécoise. Elle n'a pas apprécié que le biographe s'intéresse à ses origines. Ses fans se sont aussi sentis offusqués qu'on leur présente la diva sous d'autres facettes. «Ne touchez pas à notre angelot, à notre déesse rousse, ont pleurniché plusieurs», souligne-t-il.

«Mylène Farmer est la chanteuse qui a le plus de fans en France. Plusieurs auteurs se sont penchés sur sa vie. Personne d'entre eux n'a eu la présence d'esprit d'aller au Québec pour voir d'où elle vient et de rencontrer de ses amis d'enfance. Elle y a pourtant vécu huit ans. C'est important pour comprendre une cohérence entre sa vie et son oeuvre. C'est bête de ne pas le faire.» "

Revenons sur plusieurs points de cet argumentaire à deux balles ... jolie chanteuse ( oui donc bon ... cela dit à mon goût je dirais perfidement que Bernard n'a pas le physique de Johnny Depp mais passons mon attaque est basse et vile mais j'assume)

Elle ne se vante pas d'être née à Pierrefonds ... il est vrai Mylène ne s'est jamais  vantée d'être née au Canada et d'avoir déchiré les entrailles de sa mère dites donc ! La perfide coquine nous a caché de ses trucs ! Les mots (qui sont nos vies heiiiiiin ?!) sont à peine lisibles dans la presse d'époque ... ( si vous souhaitez le dossier me faire signe ...)

Je me souviens que, dans les dernières fiches Starclub, Mylène est présentée comme étant née dans le 16ème ( ouuups ! je déconne ^_^) mais que dire alors, des plus récentes, de la biographie des Reval qui, eux, se sont justement interessés aux origines québéquoises de Mylène et ont rencontré ses amis d'époque, mais n'en ont pas fait leurs choux gras ?? De la presse des années 80 ? Des différents dictionnaires ? Apparemment Bernard n'a pas lu ses confrères dans le domaine ...Le fan de base SAIT que Mylène est née à Pierrefonds ... et alors ? Le lieu de naissance conditionne tout ? A aucun moment Bernard ne nous explique l'intérêt de  l'info, ni ne se remet réellement en perspective par rapport aux autres journalistes ou livres ou publications... plus misérablement Paris Match, Voici ,Starclub, Gala (visiblement personne ne l'a infiormé ... le pauvre ...)

Deuxième étape ....

En tant que fan, si j'en crois Bernaaaaaaaaaard, je suis supposée pleunicher dès que l'on touche à mon angelot ... Personnellement je ne pleure que lorqu'on touche à mes pneus de voiture ou bien lorsque je n'ai pas de pain avec mon fromage (pour prendre des situations récentes et cruelles dans ma vie privée)......D'abord j'ignorais que Mylène ressemblait à l'une des créatures qui peuple mon sapin de Noël ... donc nue avec des ailes et un corps d'enfant mâle) ensuite dans la mesure où une chanteuse me semble moins importante pour la démocratie qu'un membre du PS ou de l'UMP je ne vois pas en quoi j'irai pleurer devant des révélations inédites ayant attrait à son enfance ( oh si je veux son bulletin scolaire !!! c'est vital !).

Un fan de Mylène ne s'intéresse qu'au travail effectué par et derrière l'artiste (comment et pourquoi les chansons sont écrites conçues emballées et conditionnées pour le fan ...) La vie professionnelles de Melle Gautier nous intéresse mais pas sa vie privée même si on se régale dès qu'on la voit aux Seychelles. Pourquoi ce paradoxe ? Parce que nous avons des news qui cassent le mythe de la dame qui bouffe des chauve-souris sur des toasts le matin au p'tit déj et c'est tout et là OH MY GOD nous avons découvert qu'elle avait une paire de seins comme toute femme ! mon Dieu ! Mais cela, Bernard Machin ne semble pas s'en être rendu compte. Il reste dans une ligne sensationnelle qui vise à faire sur un seul thème un "Voici" dans un seul pavé ... Mylène est une sorcière et elle doit etre brûlée en place publique !

je me souviens aussi d'avoir balancé sur un forum de discussion de la plus grande fac de psycho parisienne ses théories fumeuses sur le putois et le bain de tomates qui ont fait rire plus d'un membre participant à l'époque de la parution de sa bio...mais bon ... la psychanalyse sauvage a plus d'un avenir à son profit (j'avais pensé à tout un plaidoyer avec l'aide d'une amie spécialiste ne la matière mais j'ai renoncé après m'être rappelée d'une grande leçon en psycho : seuls Freud et consors sont cap' de causer de leur matière)... tout comme des méthodes peu honnêtes ( nous ne parlerons pas des méthodes employées vis à vis de la mère de Mylène ni envers certains fans qui relèvent du préjudiciable au sens premier du terme)

Certes je le reconnais Mylène n'est pas une sainte et a des ombres derrière (nan je ne pense pas à Nathalie Rheims !!!)  elle mais quel être humain n'en a pas ? Du moment qu'elle n'a pas détourné de fric avec un trafic fictif de CD ou de place de concerts ni cautionné ni organisé un trafic de drogue parisien ou thailandais, ni détourné des mineurs, ni commis de génocides en Europe de l'Est, ni être à la tête d'un trafic de charcuterie Corse (là elle est coupable car je n'y participe pas !) ou encore moins actionnaire dans une boite SM employant des prostituées de l'Est non consentantes ... autrement dit ne s'est pas rendue coupable de crime douteux, je ne vois pas en quoi elle devrait être davantage pourchassée que certains politiques ... à moins que les chanteurs aient un pouvoir politique certain et les moyens de réformer la société .. Or Mylène est la discrétion politique même (voire inexistante !) et j'espère que cela va durer. Il est appréciable d'avoir un artiste en référence qui est justement à l'opposée de l'engagement politique alors que tant d'autres choisissent la voix de l'opportunisme militant ( non je ne vise ni Jonnhy ni Doc Gynéco) et qui permet juste de rappeler qu'être artiste ne passe pas forcément par la case "politique". S'oublier le temps d'un album, d'une chanson, ou d'un clip fait du bien de temps en temps, être en dehors du politique par le biais d'un artiste alors que l'on est sollicité(e) de tous les côtés pour s'engager est une bouffée d'air frais parfois (mais je digresse alors que, de ce paradoxe, j'ai la collection intégrale des chansons de la Commune à côté des CD de Mylène)

Mais que voulez-vous .. Bernard a un charme : celui de l'audimat facile le soir où le travailleur, repu des excès de son patron, a l'oreille facile et peu alerte devant la bave du pseudo journaliste qui fait pâle figure, honore que très peu de très loin les Dieux de l'investigation, et flatte la pensée superficielle du téléspectateur moyen persuadé que son sort est injuste face à ces nantis du spectacle ... A ce jeu du vernis là il est doué ...

En dehors de ça il n'a rien démontré rien apporté de nouveau sous le soleil ...

enfin c'est sa réputation ;-)

( PS : Bernard : nos amitiés à Dédé du Québec)

Publié dans lachouetteblanche

Commenter cet article