Autour de l'avant-première de Montignac

Publié le par Pénéloppe Eddo

Voici dénichés sur le net quelques images et liens ayant trait à l'avant-première du film Jacquou le Croquant :

tout d'abord une nouvelle photo :

 

Quelques liens :

le journal Sud-Ouest a consacré toute une série d'articles :

http://www.sudouest.com/090107/une.asp?Article=080107a14381.xml

http://www.sudouest.com/090107/une.asp?ArticleRet=080107a14381.xml&Article=080107a28728.xml

http://www.sudouest.com/090107/une.asp?ArticleRet=080107a14381.xml&Article=080107a14766.xml

le site de Radiofrance :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/minisites/culture/index.php?m=2&numero=260000151

le site du Conseil Général de Dordogne :

http://www.cg24.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=616

La SNCF met l'affiche du film sur son site :

http://agence.voyages-sncf.com/daily/launch/loisirs/default.aspx?rfrr=-9467

Sur Radio Bleue, Gaspard Ulliel était l"invité de Patrick Sabatier

TOUS ENSEMBLE [12H30-14H] avec PATRICK SABATIER. . . .

12h40   LE DEBAT
Précisions ultérieures.

12h55   L' INVITE DE P. SABATIER : Gaspard Ulliel
Pour la sortie du film « Jacquou le Croquant » le 17 janvier. Après son César du meilleur espoir masculin, lié au succès du film « Un long dimanche de fiançailles », il enchaîne avec un film d’époque (première moitié du XIXème siècle) dans « Jacquou le Croquant » tiré du roman d’Eugène Le Roy et réalisé par Laurent Boutonnat (le clippeur « pygmalion » de Mylène Farmer). Pour ce film, il a dû faire une préparation physique et a apprécié de jouer en costumes …

En compagnie des chroniqueurs : Dr Jacques Waynberg (Sexologie),
et Eric Dussart (TV) de 13h10 à 13h30.

-DOSSIER DE PRESSE DU FILM

Vous pouvez le télécharger sur le site de Pathé (choisir le film puis ensuite cliquer sur la colonne de votre gauche sur "centre de presse")

http://pathefilms.ch/

-CRITIQUE DU FILM

Trouvé sur le forum d'allociné, cette critique d'un chanceux qui était à Montignac? Petite note : le générique de fin et la chanson "devant soit" n'ont pas été diffusé !

J'ai eu la chance de voir Jacquou en avant-première!

Je n'ai pas été déçue. Pourtant native de la région, je ne suis pas du style, comme certains qui même avant de voir les films, se fient à des critiques de journalistes ou de magazines de cinéma, qui bien souvent n'ont pas vu le film et ont juste découvert le synopsis dans leur dossier de presse offert par la prod'! Certains même "puristes" sont des critiques sans sens, du style "Oh mais aucune scène n'a été tournées à Fanlac (berceau de Jacquou)" - "Mais je devais me voir effleurer Jacquou et j'ai rien vu", "C'est normal qu'il y ait tant d'animaux dans ce film" ou encore "Pourquoi il pleut tout le temps?" bref... çà rase le sol quand même!

Etaient présents, Laurent et Dominique Boutonnat, Gaspard Ulliel, Jocelyn Quivrin et Romain Legrand.

Lors de la conférence de presse (avant le film), Mr Cazeau, Président du Conseil Général de la Dordogne a exprimé sa joie d'avoir participé à ce film (250 000 euros). Pour ce film de 20 millions d'euros, Laurent (simple,sympa et très réservé)a expliqué ses choix concernant les lieux de tournage en toute honnêteté et aucun d'entre-nous, Périgourdins, n'avons jalousé la Roumanie et de toute façon les paysages (architecture, forêts... ) sont très ressemblants.

J'ai fait remarqué à Dominique Boutonnat, le frère de Laurent , que la scène du bal était très réussie; elle est la déclaration de guerre de Jacquou à Nansac (père)!
Et ces séquences au ralenti (sur tout le film d'ailleurs)sont très belles aussi avec la bourrée/orchestre classique et les coups de sabots de Jacquou, j'ai aimé.

Bravo également pour le choix des comédiens, très doués même si comme certains le disent "il n'y a pas beaucoup de dialogue", rassurez-vous dans le téléfilm non plus, Eric Damain (Jacquou enfant) ne parlait pas beaucoup, tout était dans le vent, la nature, les regards, la musique et l'histoire de cette tragédie.

Il est vrai que l'histoire des croquants, des paysans du XIXème siècle en général est triste... donc j'ai versé quelques larmes, surtout à la mort du curé...

Je peux me permettre de faire la comparaison avec le téléfim de Jacquou des années 60 car je l'ai visionné l'an dernier dans son intégralité, et les points forts de la série en 6 épisodes sont très bien respectés (mise à part peut-être que Lina doit mourir noyée avant que Jacquou ne mette le feu au Chateau...) mais bon... la fin est belle est similaire donc...

Je me permets également de freiner les gens qui le comparent au Pacte des Loups ou au Seigneur des anneaux, rien à voir!!!
Le roman d'Eugène Leroy a été respecté en 2h35 à quelques "petits détails près" mais je le répète c'est une adaptation!

Le film est très bien orchestré, la musique est très présente. Et pour répondre vite fait au passage à un autre post, je n'ai pas entendu chanter soit disant Mylène Farmer à la fin car le générique a été coupé pour laisser place au débat...

voilà... à vous d'aller le voir ...
news à suivre ici)

Publié dans lachouetteblanche

Commenter cet article